Musiques pour rêver

les airs que j'aime...

26 septembre 2006

qui sont les crétins?

petite précision quand à la maladie dont souffre Jimmy

trouvée sur le net,définition surprenante qui me mette mal à l'aise et me permettent de penser que ceux qui n'ont pas vraiment fait leur travail ne savaient pas la portée de leur ignorance

Cette pathologie n'existe plus en France car l'hypothyroidie congénitale est dépistée systématiquement à la naissance depuis plusieurs dizaines d'années.

-------------------------------------------------------------------------------------

Le crétinisme est une déficience irréversible du développement mental accompagnée d'anomalies physiques telles que surdi-mutité, nanisme et malformations des os et articulations. Il résulte généralement d'une forte carence en iode dans l'alimentation qui entraîne une insuffisance thyroïdienne chez le foetus ou chez les nouveau-nés (crétinisme endémique) et, plus rarement, de facteurs génétiques (crétinisme héréditaire). En cas d'alimentation peu variée -- à l'instar de la Suisse en temps de guerre ou actuellement dans les pays en voie de développement --, le manque de sélénium ou l'excédent de substances freinant le cycle de l'iode peuvent avoir des effets amplificateurs. Dès la Préhistoire, le crétinisme était répandu sur tous les continents, là où le goitre dû à la carence en iode était très répandu. Ce fut aussi le cas dans les hautes vallées des Alpes suisses où près de 90% de la population avait un goitre et près de 2% souffrait de crétinisme. Un recensement effectué par la Société helvétique des sciences naturelles en 1843 signala la présence de 3000 crétins en Valais.

La première description de la maladie dans les Alpes date de 1220 (Jacques de Vitry). Depuis lors, le phénomène et l'accumulation des cas furent confirmés par des voyageurs et par des savants tels Felix Platter (1536-1614), Albert de Haller (1708-1777), Horace Bénédict de Saussure (1740-1799) et Heinrich Zschokke (1771-1848). Le terme, médical, de crétinisme date du XVIIIe s. et a son origine en Valais. Elle vient de crétin ou crestien, expression dérivant du latin cristianus qui désignait un pauvre chrétien. Comme un gros goitre passait pour un signe d'imbécillité, le "crétin des Alpes" trouva sa place dans les arts plastiques. Ainsi, dans bien des représentations de la Passion, les bourreaux -- mais pas les fidèles de Jésus -- se voient attribuer un goitre et des traits lourds.

Les savants suisses furent des pionniers en ce qui concerne le traitement et la prévention du crétinisme. Au XIXe s., une méthode de traitement des malades mentaux, idéaliste et d'inspiration romantique, fut appliquée à l'origine à l'asile pour crétins Abendberg, situé au-dessus d'Interlaken; fondé par le docteur Johann Jakob Guggenbühl en 1841, l'établissement est aujourd'hui considéré comme un précurseur des hôpitaux neuropsychiatriques (Asiles). La chirurgie du goitre développée à partir du dernier quart du XIXe s. et les observations scientifiques sur le crétinisme s'y rapportant valurent en 1909 à Theodor Kocher le prix Nobel de médecine, décerné pour la première fois à un chirurgien. Les mesures de prévention (iodage du sel) appliquées dès 1922 dans les Rhodes-Extérieures, puis dans toute la Suisse, furent les premières au monde. Le mérite en revint à des médecins, comme Hans Eggenberger, Otto Bayard, Heinrich Hunziker et Fritz de Quervain. Aucun crétin ne naquit plus en Suisse et le dernier s'est éteint dans les années 1970. Suivant l'exemple, les autres pays industrialisés ont également éradiqué le crétinisme; il subsiste dans le Tiers-Monde.


Bibliographie
-H. Bircher, Der endemische Kropf und seine Beziehungen zur Taubstummheit und zum Cretinismus, 1883
-F. Merke, Geschichte und Ikonographie des endemischen Kropfes und Kretinismus, 1971

Auteur: Claudine Als / AN

C'est drole,je ne savais pas que j'habitais au tiers monde...

Posté par lairdutemps à 12:12 - message important,a faire passer - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    je ne sais pas quoi dire ...

    c'est consternant!

    Posté par Abstruse, 26 septembre 2006 à 15:44
  • Ce que tu décris est en fait la conséquence d'une hypothiroïdie chez la maman . Mais es tu certaine que ton enfant est atteint de ce que tu décris ? De plus depuis Tchernobyl il y a une recrudescence de problèmes thiroïdiens. Donc même si tu es affectée d'une hypothiroïdie tu n'y es absolument pour rien pour ton fils. Tu es une victime ainsi que ton fils. Comme d'habitude les pouvoirs publics ne prennent pas leurs responsabilités... Quand à la description les termes sont très violents pour ceux qui les lisent. Non de toutes façons ton fils es un garçon plein de vie et de qualités c'est tout ce qui compte.
    Bises.

    Posté par lesmotive, 26 septembre 2006 à 18:44
  • abstruse:
    consternant,tu l'as dit...tu vois j'oscille encore entre le bonheur de voir que l'on progresse un demi cm tous les jours et la rage de voir dans quel état et devant quelle montagne de débris à reconstruire je me trouve avec Mimi à cause du manque de communication dont peuvent souffrir certaines personnes qui ont cependant une bouche et des oreilles qui fonctionnent "normalement"...
    bisous
    lesmotive:
    en fait je n'ai jamais effectué de prise de sang pour moi,donc je ne sais pas si j'ai des problèmes de thyroide et je peux juste te dire que j'ai d'énormes problèmes d'articulation,ce serait la seule chose que je sentirais...
    mais ma mère souffre d'hypothyroidie etce que je voulais laisser voir par cet article sont que les termes employés sont très dur.
    Je peux te dire que Jimmy est effectivement devenu muet,qu'il n'est par contre pas sourd.je peux te dire qu'il ne sait pas s'exprimer verbalement mais pour qui fait attention,il emploie tous les autres moyens de communication dont il dispose pour s'exprimer(du rire aux larmes par ex )et que ceux qui ne le comprennent pas sont pour moi plus "crétins" que lui ..bizarre comparaison,regarde un chien,il n'a pas la parole mais pour peu qu'il soit intelligent et qu'il ait des maîtres qui s'en occupent,on comprendra parfaitement ou il veut en venir lorsqu'il montre la porte pour sortir...
    le problème est qu'il faut REGARDER,OBSERVER et que c'est une habitude que je n'ai retrouve que chez bien peu de gens qui se sont occupés de Jimmy
    mais de toute manière,il reste clair que lorsqu'on dit que c'est une maladie disparue dans nos régions parce qu'on fait les controles nécéssaires,je continue à me demander comment il se fait que l'on soit passé à côté...
    le dernier proffesseur que j'ai vu à Louvain a dit qu'il aurait fallu faire un controle tous les deux ans depuis sa naissance...;jamais été proposé...
    et lorsqu'il a commencé à montrer les symptômes,il en souffrait déja depuis un certain temps d'après lui,donc il a été en "souffrance "comme l'on dit d'un bébé qui nait en étant un moment privé d'oxygène.mais combien de temps a duré cet état???personne ne le sait et ne le saura jamais,moi j'évalue cela a près de deux ans car c'est à ce moment que je l'ai VU changer mais c'est mon instinct de maman qui parle...
    courage pour toi et les travaux dans ta rue,toujours ces problèmes que le commun des mortels ne peut pas comprendre s'il n'ont pas un enfant qui a des angoisses...

    Posté par nadine, 26 septembre 2006 à 20:37
  • Ce sont les médecins qui sont des crétins. Je trouve ça vraiment grave qu'ils aient été si légers dans le suivi de ton enfant mais d'un autre côté ça ne m'étonne pas trop. Pour notre fils ça été pareil ils nous ont mal orienté et laissé patauger pendant des années avec de mauvais diagnostics et des traitements inadaptés. Maintenant notre fils aura toujours de gros problèmes d'autonomie, alors qu'il existe des méthodes qui mises en oeuvre jeune donnent d'excellents résultats.
    Je t'embrasse A+.

    Posté par lesmotive, 27 septembre 2006 à 12:43
  • C'est effarant !!

    Posté par euqinorev, 27 septembre 2006 à 20:49
  • Oups, cliqué trop vite, je voulais te faire un bisou de courage pour ce qui t'attend

    Posté par euqinorev, 27 septembre 2006 à 20:50
  • Effarent en effet.
    Il y a pourtant de bons hopitaux en Belgique?
    Bon courage .

    Posté par cristina, 02 octobre 2006 à 07:23
  • Effarant en effet, et le mot est faible !...

    En tout cas le titre de ta note est bien trouvé : où sont les crétins ? C'est ainsi qu'on s'aperçoit que la médecine est loin d'être infaillible, ce qu'on sait, mais on imagine mal à quel point certains domaines sont encore méconnus... Si encore la science se faisait plus humble au lieu de prendre de tels airs suffisants !... Regarder, observer... toutes ces sommités de la médecine sont déconnectées du monde réel et n'ont pas l'intelligence du coeur pour le faire... C'est navrant...

    Je sais que tu as bien assez de tes problèmes, Nadine, mais je voulais te dire que mon Dick nous avait quittés... Les trois dernières notes de mon blog lui sont consacrées, et si tu trouves un moment va y faire un petit tour. Je me sens coupable de te le demander alors que toi-même tu as le coeur si déchiré mais il ne faut pas m'en vouloir si j'ai besoin de soutien dans ces moments difficiles... Je vais voir Nancy au Texas en novembre.

    Posté par Muriel, 02 octobre 2006 à 23:15
  • La bêtise est humaine!

    Chère Nadine, je trouve enfin le courage de venir ici où je sais pertinement que je vais lire des choses très dures.Mais là comme Abstruse je suis consternée.
    Pour plaisanter un peu, j'aimerai te demander: Penses-tu que crétin chrétien et christine(mon prénom) aient la même racine éthymologique?(^-^)
    Gros bisou à toi et à ton titou.

    Posté par Moyra, 15 octobre 2006 à 14:02
  • Bien chère Nadine

    Bien chère Nadine,
    Je me suis fais très rare pendant un moment et je voudrais bien te mettre quelques mots de réconfort à mon retour. Seulement, il est parfois difficile de trouver les termes exacts quand on lit de tels faits révoltants. Combien d’erreurs fatales, de négligences humaines nous frappent en plein Cœur et bouleversent des vies…
    Je pense bien à toi et je sais que tu es toujours une mère admirable de courage et ténacité. Prends bien soins de toi et écris encore et toujours pour dénoncer ces injustices désastreuses que l’on met si facilement sur le compte du destin …
    Je t’embrasse affectueusement.
    Erick,

    Posté par Erick, 19 octobre 2006 à 00:55
  • Merci pour le petit mot!

    Au plaisir, Richard

    Posté par Richard, 04 décembre 2006 à 03:29

Poster un commentaire