Musiques pour rêver

les airs que j'aime...

19 septembre 2006

après presque deux ans...;

Voila,la boucle est bouclée.

J'ai été aujourd'hui voir un proffesseur à Louvain.Je l'avais consulté lorsque j'étais enceinte de Jimmy et sur les conseils de l'ophtalmologue que j'avais été voir le 1 septembre,j'ai pris rendez vous avec lui.C'est drôle,c'était comme un retour au source...neuf ans après?Je lui ai raconté mon parcours avec Jimmy et cet homme n'a pas eu besoin d'examens...il a regardé mon fils et m'a déclaré qu'il y avait deux problèmes qui l'avaient fait devenir ce qu'il est:

l'hypothyroïdie(un enfant comme Jimmy aurait du être controlé régulièrement car ce sont des enfants sensibles à ce genre de maladie,ce qui leur donne une arriération mentale,et comme il est trisomique,cela n'a pas arrangé les choses)

la mauvaise vision(il a descendu encore de trois points(-10.5)sur chaque oeil avec une rétine très abîmée)

donc,rien qu'en le voyant,il a expliqué ce que je pressentais et essayait de raconter aux docteurs pendant toute cette période.

l'avenir,il a été honnete,est compromis et il ne sait pas dire si Jimmy pourra récupérer et dans quelle mesure.

mais il est d'accord pour dire qu'il n'a rien à faire dans une école,qu'il serait mieux dans un centre de revalidation de jour pour essayer de récupérer.

et en me disant cela,il met beaucoup de baume sur mes plaies car honnêtement,je ne le voyais pas retourner dans sa classe de l'année passée ou il restait dans un coin livré à lui même...;

ma fille m'a téléphoné aujourd'hui pour me dire qu'elle avait mal...

mon fils de 11 ans a pleuré parce qu'il ne retrouve plus sa mère(cela fait deux ans que je cours partout et que cet enfant est livré de plus en plus à lui même)

avec tout ce qui s'est passé,j'ai l'impression que ma famille a éclaté,je me demande si nous pourrons encore vivre comme avant...

Si tous ceux qui ont "oubliés " de m'écouter et de soigner Jimmy comme il le fallait pouvaient se rendre compte du désespoir dans lequel nous nous trouvons,ils comprendraient peut être que devant chaque enfant qu'ils voient ils doivent aller plus loin que les apparences et ne pas hésiter à chercher,ne pas renvoyer une mère avec son enfant à la maison avec l'un ou l'autre sirop en n'allant pas au bout du problème...

cela fait bientôt deux ans que ma vie à cassé,cela fait bientôt deux ans que mes enfants m'aident et ce n'est pas le boulot des enfants de soutenir leur mère,cela fait bientôt deux ans que la maison joyeuse ou nous vivions est devenue un lieu d'angoisse et de pleurs,cela fait bientôt deux ans que nous sommes rongés par une sorte de cancer...dont nous ne saurons pas avant longtemps s'il est guérissable ou stabilisable seulement...

et dans l'avenir,si Jimmy ne récupère pas,qui s'occupera de lui???

et dans l'avenir,s'il m'arrive quelque chose,qui reprendra le flambeau pour le défendre???

et dans l'avenir,mes enfants pourront ils oublier cette injustice et reprendre confiance en la vie ???

je pleure...

une larme glisse lentement sur ma joue

Et je me demande ou sont mes beaux jours

ceux ou je riais,confiante en l'avenir

ceux ou je dansais en revivant nos souvenirs

devant moi un grand mur s'est levé

et une pierre vient de tomber

mais il en reste tellement à briser

que ne me suffira peut être l'éternité

je regarde le soleil

cet astre chaud qui l'émerveille

et j'ai peur de l'hiver

car c'est alors qu'il a froid et me rappelle hier

je regarde mon Jimmy

et je me rappelle de mon acte de foi

celui que j'avais écrit lorsque je l'attendais

J’aimerais que mon fils soit fier de dire :

« je suis venu au monde parce que mes parents se sont aimés

je suis venu au monde parce que la vie est imparfaite

je suis venu au monde parce que ma mère avait tout à donner

je suis venu au monde parce que l’amour est plus fort que tout »

et j’entendrais sa mère lui répondre :

« pour un moment d’amour et de tendresse

m’étaient promises des années de tristesse

d’avoir eu à choisir entre la vie et la mort

j’ai voulu être sauvée de mon chagrin

deux clefs me furent offertes

celle de l’enfer, celle du paradis

le seul obstacle est que je ne savais

si le paradis existait encore pour moi

il semblait que je me trompasse

et que mon cœur dût l’emporter sur la raison

après tout n’avais je pas toujours vécu

me laissant guider par mes sentiments

Alors que depuis la première heure

Mon choix me guidait vers la vie et l’amour

Il était pourtant réel que le doute en moi subsiste

Ne m’apportant que souffrance et confusion

Après bien des hésitations, des océans de larmes

Je ne pouvais être coupable d’assassinat

Et j’ai opté d’attendre pour te serrer contre moi

Faisant fi des catastrophes qui m’étaient gentiment prédites

A présent que j’ai trouvé la paix

Je sais que je n’ai jamais cessé de t’aimer

Et que mon bonheur viendra aussi de toi

Le reste du monde n’a qua bien se tenir

Nous serons au moins deux pour les faire réfléchir…

Jimmy est né le 28/3/1998

C’est un petit trisomique

Nous savons d’ores et déjà qu’il ne fera pas de hautes études universitaires mais cela n’est pas nécessaire

Pour qu’il soit le roi de nos cœurs

et je pleure en souriant

car je crois que je savais déja...

 

Posté par lairdutemps à 00:04 - message important,a faire passer - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    ...

    je ne sais pas pourquoi toutes ces épreuves, il paraît que l'on obtient parfois des réponses

    mais je doute ... dans quel but tout ça ...

    je suis sure que vous allez voir le bout du tunnel trés bientôt

    jimmy est aimé et c'est là tout ce qui compte

    il va falloir reconstruire, apprendre à vivre à nouveau, ta famille ne s'est pas détruite, elle est plus forte que jamais ... rien n'est cassé, tu es juste fatiguée ... il faut trouver les forces encore et encore ... jusqu'au bout ... pour lui et pour vous ...

    je vous embrasse

    ps: (mon mail est encore revenu)
    je ne sais pas ce qui se passe ...

    Posté par Abstruse, 19 septembre 2006 à 00:49
  • Ta famille n'est pas éclatée non, sûrement pas. Perturbée c'est sûr, mais rien d'irréparable. Apparemment maintenant tu connais enfin vraiment la situation, et vous allez pouvoir la gérer, Jimmy et toi, comme vous auriez dû pouvoir le faire il y a 2 ans.
    Plein plein de courage pour vous deux pour tout ce qu'il y a à faire, tout ce qui vous attend comme travail. Mais vous en avez déjà beaucoup de courage, alors vous allez y arriver, forcément.
    Gros bisous à vous deux.

    Posté par euqinorev, 19 septembre 2006 à 12:49
  • je pense à toi...à tes enfants et à Jimmy je vous embrasse bisous

    Posté par littlesun, 25 septembre 2006 à 18:11
  • Je me reconnais tellement en toi.Nous avons un parcours différent et si proche, mais les mêmes questions se posent, la peur de l'avenir, les incompétences diverses et variées des médecins de l'école des travailleurs sociaux. Le fait qu'une fois de plus les injustices sont renforcées. Certains bénéficient des meilleurs soins et d'autres sont envoyés sur des voies de garage. Le dramatique dans cette situation c'est que les conséquences en sont très graves pour nos enfant. Pour moi tu as eu raison de vouloir faire naître ton enfant c'est notre société qui n'est pas à la hauteur. La somme de tous les égoismes des uns et des autres mène à ça.Il y a trop peu de gens qui se battent et ils se découragent car il ne sont pas assez aidés.
    Je peux juste te comprendre et te donner mon sourire.
    Je t'embrasse.

    Posté par lesmotive, 26 septembre 2006 à 11:53
  • Je voudrais tant t'aider !...

    Tes autres amis ont raison de le dire : ta famille ne peut pas éclater avec toi comme pilier, toi qui es un tel ange de justice et de compassion, douce Nadine... mais c'est vrai qu'en lisant ton histoire je suis émue et révoltée : pourquoi toute cette souffrance ? C'est trop injuste !...

    Posté par Muriel, 02 octobre 2006 à 23:24
  • grrr..je recommence... surement pas pareil..tant pis... je découvre ton blog en arrivant de chez Erick...merci de ce témoignage bouleversant...tes enfants, même s'ils regrettent d'avoir une maman, peut-être un peu trop "absente", savent tout l'amour que tu leur portes ainsi qu'à jimmy! Notre société est bien malade d'un manque de compréhension, d'aide et d'amour...

    Posté par mahina, 24 octobre 2006 à 12:14
  • puis-je dire

    que je te comprends parce qu'une des affectuions dont je souffre est l'hypothyroïdie puisque je n'ai plus de thyroïde
    d'où mes ennuis de vue entre autre!

    Je te souhaite que les soins et les médicaments que recevra ton petit Jimmy puissent le remonter et le remettre à flots

    Je te souhaite une bonne année 2007, plus paisible et assurée que les précédentes et de pouvoir renouer avec ton grand fils, tout en restant attentive à Jimmy.
    Je vous embrasse très fort, j'ai bien reçu ton mail de voeux et t'ai adressé une carte par mail en attendant de faire mieux!

    A plus tard
    amicalement
    Tah

    Posté par KNTHMH, 30 décembre 2006 à 05:16

Poster un commentaire